Cefalu

Cefalu

 

Vous avez forcément entendu parler de Cefalù : on l’appelle “la perle de la Méditerranée” à cause, entre autres, de ses plages et de la cathédrale arabo-normande. “Belle”, “merveilleuse”, “splendide”…cette petite ville mérite tous les éloges qu’on lui adresse. Mais nous aimerions vous emmener plus loin et vous permettre de découvrir Cefalu sous son jour le plus authentique.

 

cefalu-altstadt-lichtspiele

 

Nous aimons imaginer que le voyageur est un peintre et son voyage une toile. Cefalu lui offrira des milliers de couleurs uniques. Quand vous attraperez votre pinceau, il vous suffira de garder les yeux bien ouverts et de choisir vos couleurs favorites.

 

Quand on pense à la Sicile on est évidemment inondé par le bleu de la Méditerranée et par l’or de ses plages. Nous vous conseillons d’y ajouter du blanc, aussi surprenant que cela paraisse. L’une des expériences les plus inoubliables, en Sicile, c’est de voir la neige…vous n’y avez jamais pensé n’est-ce pas?

 

Vous commencez à comprendre. Sur les montagnes qui entourent la ville, la neige tombe toujours à la fin de l’année. Les habitants sont même habitués à s’y rendre pour faire du ski. Comme quoi, il n’y a pas que des pêcheurs en Sicile !

 

Une autre couleur est essentielle : le vert. C’est la couleur des campagnes, riches d’olives et de plantes en tous genres. Un vert qui deviendra de plus en plus vif à mesure que vous vous aventurerez dans la réserve du Parc des Madonies. Cette visite est incontournable pour tous ceux qui veulent découvrir la Sicile rustique.

 

Enfin,  que peut-il manquer d’autre sur votre palette? Du rouge!

C’est la couleur des fins de journée à Cefalu, surtout si vous prenez le temps d’admirer le coucher du soleil dans la mer. N’hésitez pas à accompagner ce moment avec un bon verre de Syrah ou de Nero d’Avola. Vous ne voudrez plus repartir.

 

Bleu, jaune, vert, rouge, blanc. Amusez-vous donc à mélanger ces couleurs et vous obtiendrez quelque chose de magique. En parlant de magie, n’oubliez surtout pas le noir. Cefalou possède une âme bien mystérieuse, presque ésotérique, qui tentera de vous échapper. De quoi parlons-nous? Si vous voulez vraiment le savoir, continuer à lire cette page.

Histoires-légendes-monuments-cefalu
Mer-Cefalou
évènements-d-été
Videos-Cefalou
Art-Cefalu
Familles-Cefalu
hiver
évènements-hiver
Sorcellerie-Cefalou

 

 

 

Quelques astuces pour comprendre Cefalu

 

 

 

Si votre visite à Cefalu est assurée par un des guides touristiques habilités, attendez-vous à recevoir une masse d’informations ennuyeuses que vous ne tarderez pas à oublier.

Cherchez plutôt par vous-même les informations pour décider librement de ce que vous voulez savoir sur l’histoire de la ville.

Ici, nous vous donnerons des trucs et astuces que personne d’autres ne vous donnera sur internet. Nous vous raconterons le reste si vous venez nous rendre visite dans notre école de langues. En attendant, commencez donc par lire ce qui suit.

 

 

Les origines de Cefalu

 

L’histoire de Cefalou commence à l’époque grecque, quand les premiers habitants décident de construire un petit centre sur la Rocca. Leur vie se concentre alors autour du Temple de Diane, qui est resté une destination privilégiée par les pèlerins et les passionnés d’antiquité.

 

La géographie du territoire fait de Cefalù la forteresse idéale. A l’époque romaine, les habitants ont commencé à s’installer près de la mer. Ils ont érigé une grande enceinte pour protéger le centre, puis ils ont construit la ville en suivant sa fameuse structure en arrêtes de poisson. Une partie des murs est encore visible au Nord, ainsi que les ruines des quatre portes de la ville. Malheureusement, seule la magnifique Porte Pescara est restée intacte.

 

La cathédrale de Cefalu et ses symboles

 

C’est l’invasion des Normands qui donna à Cefalu son aspect actuel. Quand le légendaire Roger II a décidé de transférer sa cour de Palerme à Cefalu pour s’attirer la sympathie du Pape, il offrit à l’église un Dôme qui est aujourd’hui classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Il ne s’agit pas de n’importe quelle basilique, mais d’un véritable joyau pour lequel furent à la fois convoqués les plus grands spécialistes byzantins de mosaïque, une main d’œuvre experte, d’origine essentiellement arabe, ainsi qu’une équipe de théologiens chargés d’écrire une histoire inspirée de l’épisode biblique de la Transfiguration.

 

Cattedrale-Cefalu-Unesco

 

L’or et la lumière sont les protagonistes principaux de ce récit mythique, qui cherche à représenter l’ascension par Jésus du Mont Thabor, en Palestine, mont sur lequel il devint lui-même lumière et esprit, accompagné de Moïse à sa droite et du prophète Elie à sa gauche. Quand les fidèles de Cefalou montaient à la cathédrale, ils étaient émerveillés par toutes ses lumières qui, passant au travers des vitraux, brillaient sur l’or des mosaïques.

 

Mais le motif de la transfiguration revient également sur les deux tours : sur celle de gauche, on trouve des merles accompagnés de livres censés évoqués les tables de Moïse – à droite, on trouve des merles entourés de flammes, qui rappellent qu’Elie est monté au ciel dans un carré de feu. Ces détails peuvent sembler triviaux, mais ils sont essentiels dans l’histoire de la transfiguration.

 

En témoigne un évènement qui a lieu une fois par an et qui met Roger II à l’honneur : chaque 28 février, un rayon de soleil pénètre par une fêlure, au travers des parois et illumine avec une incroyable précision le point où se trouvait le sarcophage de Roger II. Sa dépouille se trouve aujourd’hui à Palerme. Rien d’extraordinaire? En vérité, si : la légende raconte que Roger II est justement mort le 28 février de l’an 1154.

Si la question vous intéresse, la Solemar Academy organise régulièrement des séminaires thématiques sur ces mythes et légendes de Sicile. C’est aussi une excellente occasion pour en apprendre d’avantage sur les traditions de la culture sicilienne.

 

 

La présence encombrante de l’Eglise sicilienne

 

L’œuvre de Roger ne s’est pas arrêté à l’édification de la Cathédrale et à la réorganisation de la structure urbanistique de Cefalu. Le roi normand a en effet décidé de transférer l’évêque à Cefalu, faisant ainsi de cette ville l’un des centres les plus importants de l’île. Les évêques de Cefalu ont exercé un pouvoir parfois supérieur à celui des autorités politiques : ils étaient en mesure de décider des moindres aspects de la vie publique et se trouvaient souvent en conflit avec les administrateurs. Ils obtiendront rapidement le monopole sur les œuvres de charité et fonderont même l’un des premiers centres de prêt (le Monte dei Prestiti, prémisses d’une banque dont les locaux sont encore visibles rue Mandralisca). Ce dernier leur permettra d’accroître considérablement leur fortune.

Ils avaient en outre une liberté totale dans la gestion de leur patrimoine économique et immobilier, patrimoine grâce auquel ils purent garder la main sur de nombreuses propriétés des environs. Prenons l’exemple du Cloître de la Cathédrale : autour de l’an 600, il fut démonté et rehaussé d’environ 5 mètres ; cette opération ayant pour objectif de donner aux évêques la possibilité d’accéder au cloître directement depuis leurs maisons, sans passer par la cathédrale. Un caprice pas très économique !

La présence de l’évêque à Cefalu a beaucoup influencé la politique locale et l’opinion des habitants de la ville. En témoigne le drôle de rapport qu’a entretenu la population locale avec le magicien Aleister Crowley, connu mondialement mais objet d’un mépris de la part de tous les habitants. Aucun musée ne lui a été consacré.

 

Mais les mains de l’Eglise ne se sont pas limitées à Cefalu : savez-vous par exemple que le crâne de Saint-Anne (mère de Marie) a été dérobé par les templiers puis cachés dans les environs? Il se trouve aujourd’hui à Castelbuono, après avoir été dissimulé pendant des siècles et protégé par les familles de la noblesse de Vintimille, qui fût en son temps l’un des bastions de l’Eglise de Cefalu.

 

Le lavoir médiéval

 

Puisque nous avons évoqué le thème de l’opinion publique, il faut qu’on vous raconte quelque chose. Un autre site de Cefalu mérite qu’on lui consacre quelques lignes : le lavoir médiéval. Lui aussi nous vient du moyen-âge. Les italiens d’alors l’appelaient “U Ciuni”, c’est à dire « le fleuve » en dialecte local. Dans ce lieu magique où affluent les eaux du fleuve Cefalino avant de se jeter dans la mer, les nonnes de Cefalu avaient l’habitude de venir laver leurs vêtements tout en échangeant quelques “curtigghiu” (“ragots” en dialecte). Qui sait ce qu’elles se racontaient…les secrets sont partis dans la mer!

Ne vous en faites pas, les plus belles histoires circulent encore entre les habitants de Cefalou. A l’académie, nous utilisons d’ailleurs ces histoires typiques comme matériel didactique pour nos leçons.

 

 

 

 

Cefalu : l’été au bord de la mer

 

 

Bien sûr, on associe presque toujours Cefalu à des vacances au bord de la mer. Mais pour dire la vérité, au bout de quelques jours, la routine peut sembler ennuyeuse dans cette petite station balnéaire. Ensuite, pour être honnête, pendant certaines périodes de l’année la plage est littéralement bondée (il faut faire de l’exercice pour trouver un endroit où étendre sa serviette : saut en longueur pour éviter les serviettes des autres, marche à pieds jusqu’à un emplacement libre, contorsions pour éviter les frisbees et raquettes…).

 

Voici donc quelques trucs et astuces.

 

 

 

A. Plage de Castel di Tusa. Cette plage est lointaine mais nous vous la conseillons, ne serait-ce que parce qu’elle vient récemment d’obtenir un “drapeau bleu” – il signifie qu’il s’agit d’une belle plage. Attendez-vous à trouver une eau cristalline et des gros galets. Evitez donc les acrobaties et autres cabrioles. Les environs sont intéressants à visiter notamment pour les œuvres de l’artiste Antonio Presti (pyramides, fenêtres sur la mer et autres installations d’art contemporain réunies dans la “rivière d’art”).

 

B. Plage de Pollina. Cette plage se trouve à environ 15km de distance. Elle est surtout fréquentée par les locaux et fût un temps le siège du mythique village de vacances Valtur.

 

C. Plage de Sant’Ambrogio. C’est une plage de petits galets fréquentée par les autochtones et par les vips et autres politiques de Sicile, ainsi que par les étrangers bien renseignés comme vous.

Elle offre deux lidos ainsi qu’un restaurant de charme où vous pourrez manger.

 

D. Plage de Coast House. Située à 3 km du centre de Cefalu, cette plage est accessible à pieds ou en vélo. Il s’agit encore d’une plage de galets. Les fonds sont superbes et vous permettront d’admirer de nombreux poissons ou de chasser le poulpe pour les plus téméraires.

 

E. Plage de Kalura. C’est sans doute la plus belle plage de Cefalu. Il s’agit d’une petite crique encerclée par les rochers. Vos photos auront beaucoup de succès sur les réseaux sociaux.

 

F. Plage de Mazzaforno. Rejoignez-là en suivant la route départementale vers l’ouest. Une fois arrivés au niveau de l’autoroute de Cefalou, tournez à droite sur le petit pont et prenez la direction de la mer. C’est une plage de sable souvent déserte, à part pendant les fêtes du mois d’août.

 

G. Plage des Salinelle. Pour rejoindre cette plage prenez là encore la direction de l’ouest. Au niveau d’un virage à gauche, vous verrez un panneau indiquant la mer. La plage n’est connue que des locaux. Elle est grande et de sable fin. La mer n’est pas aussi belle qu’ailleurs mais l’endroit est magnifique. C’est l’endroit parfait pour admirer des cerfs-volants ou pour prendre un cours de kitesurf ou de windsurf. On voit parfois des gens surfer sur de simples tables retournées. La plage dispose d’un bar où vous pourrez vous rafraîchir.

 

 

 

Les événements d’été à Cefalu

 

 

Si vous avez décidé de passer vos vacances en Sicile à Cefalù, vous chercherez sûrement quelques événements pour vous divertir. Bien, rassurez-vous : la Sicile est en fête toute l’année! Fêtes de villages, événements musicaux et culturels ne manquent pas. Découvrons-les ensemble.

 

 

Les pêcheurs contre la gravité !

 

Le calendrier de Cefalu est depuis toujours lié à la culture locale, à la tradition populaire et religieuse.

En ce sens, l’évènement le plus couru de la ville est sans doute la Festa del Santissimo Salvatore qui se tient chaque année du 4 au 6 août. Le dernier jour est le plus riche : vous pourrez assister à la procession, faire un tour entre les stands de la promenade, ou encore, regarder depuis la jetée le déroulement de la “Ntinna a Mari”.

De quoi s’agit-il? C’est très simple : un poteau est recouvert de graisse et suspendu à quelques mètres de l’eau. Un drapeau est planté à son extrémité. Le but du jeu est de s’emparer du drapeau sans tomber à l’eau. Seuls les pêcheurs locaux sont autorisés à jouer. Si ça vous semble trivial, détrompez-vous! Cette année ce jeu a été introduit dans le prestigieux Guinness World Record. Un jeune de Cefalou a remporté la victoire : Nino Papa.

 

En Août également les rues de Cefalu se remplissent de musique et de couleurs : Kef’Art. FestivalCamp@rt Festival et autres manifestations culinaires comme celle Pasta a Taianu (il s’agit d’un plat typique de Cefalù).

 

 

Musiques actuelles et street art    

 

ypsigrock

Nous vous conseillons de ne pas vous limiter à Cefalu et de visiter les villages des alentours. Ils sont tous charmants et rapidement accessibles en voiture.

 

Ne passez surtout pas à côté du village de Castelbuono (environ 20 minutes en voiture depuis Cefalu), en particulier au moment de l’Indie Rock Festival Ypsigrock (rock indépendant, alternatif, musiques électroniques) – c’est un évènement d’envergure internationale qui a récemment été élu Meilleur Festival d’Italie.

 

Un autre festival rencontre un grand succès : le Valdemone Festival. Il se tient chaque année sur la magnifique colline de Pollina, au mois d’août. Il est dédié aux arts de rue. Si ce genre vous plaît, ne le manquez sous aucun prétexte.

 

 

A toute allure !

 

Au mois de mai, le Parc des Madonies devient le théâtre du prestigieux Rallye de Targa Florio. Il s’agit de l’une des plus anciennes manifestations automobiles, un temps internationale, plus récemment transformé en un simple rallye de voitures d’époques.

Quelles que soient les raisons de ce changement, cet évènement attire toujours plus de passionnés d’automobile, qui participent dans l’idée de faire revivre, dans un style rétro, l’atmosphère chic des années 50 et 60 (lunettes de soleil pour les hommes, foulards pour les femmes). D’autres, qui ont du mal à accepter la transformation de Targa Florio, font des dérapages et roulent à toute berzingue. Si vous aimez les voitures, ne vous privez surtout pas!

 

 

 

De la neige en été ?

 

Pour finir, nous vous conseillons un évènement dont le nom suffira à vous faire sourire : la Fête des Neiges. Elle a lieu chaque année à Polizzi Generosa au mois de juillet. Dans ce beau village de montagne, vous pourrez respirer un peu d’air frais et découvrir la façon astucieuse dont les siciliens conservaient la glace pendant les mois les plus chauds de l’année. On vous expliquera également comment ils s’y prenaient pour la distribuer aux quatre coins de l’île pour que tout le monde puisse manger de bonnes glaces!

 

 

 

Silence, ça tourne !

 

 

Cefalu est le décor idéal pour un film ou pour des spots de publicité. Un paragraphe entier ne suffirait pas à lister les noms de tous les artistes qui sont venus tourner dans ses petites ruelles ou au bord de la mer. Voici quelques exemples de vidéos…

 

 

Gordon Ramsey à Cefalu

 

Il s’agit d’un mythe mondial. Que celui qui n’a jamais parlé du chef multi-étoilé Gordon Ramsey se manifeste! Masterchef USA, Hell’s Kitchen, Nightmare Kitchen, ça vous dit quelque chose?

Dans cette vidéo, le chef nous apprend à chasser le poulpe dans les eaux menaçantes de Cefalù.

 

 

L’oncle Oscar

 

Cefalu-Nuovo-Cinema-Paradiso

Non, nous ne parlons pas de notre oncle à nous, mais de la statuette la plus célèbre du monde.

Vous reconnaissez l’image sur votre droite? Si vous avez répondu Nuovo Cinema Paradiso, vous avez gagné. Ce film, du réalisateur sicilien Giuseppe Tornatore, tourné entre Bagheria et Cefalu, a été récompensé en 1990 par l’Oscar du meilleur film étranger.

La scène en question a été tournée dans l’un des plus beaux endroits de Cefalu, sur le vieux port que les locaux appellent “il Molo”. Si vous n’avez pas vu ce film, allez-y vite!

 

 

Une gorgée de Sicile

 

Les oranges sont l’un des symboles de la Sicile.  C’est peut-être pour cela que Sanpellegrino a décidé de mettre le cap sur Cefalu pour sa campagne publicitaire de 2015.

 

Regardez la vidéo à droite : vous aurez un avant-goût de l’atmosphère magique qui règne dans les petites rues du centre historique (il y a bien sûr quelques effets spéciaux, mais les couleurs ne manquent pas à Cefalou).

 

Vodka Fraise

 

Terminons en beauté sur la scène de X Factor 7, où Lorenzo Fragola, originaire de Catane a décidé de tourner le clip de son hit « #fuori c’è il sole » entre la plage et les ruelles de Cefalu.

L’édition 2015 de ce télécrochet a lancé un jeune auteur-compositeur aux sommets de la pop italienne et a offert à Cefalu une incroyable visibilité sur les réseaux sociaux. Merci Lorenzo!

 

 

 

Mona Lisa comment ?

 

 

Ritratto-ignoto-marinaio

On  toujours dit que la Joconde de Léonard de Vinci est l’emblème du mystère. Les livres et les documentaires dédiés à son sourire ne manquent pas. Il est aussi splendide qu’inquiétant. Si vous êtes de vrais passionnés d’art, alors le portrait à droite vous sera lui aussi familier. Ceux qui viennent à Cefalu ne peuvent pas passer à côté de ce tableau. Vous le trouverez partout, sous différentes formes, dans les magasins, les banques et les bars de la ville.

 

Il s’agit du Portait du Marin Inconnu d’Antonello da Messina. Réalisé par l’artiste sicilien entre 1465 et 1476, il est hébergé par le Museo Mandralisca de Cefalu (et non pas au Louvre!). Ce portrait, d’inspiration flamande, témoigne de tout le talent de son auteur. Il est devenu au fil du temps l’un des emblèmes de Cefalu et on lui envie dans toute l’Italie, voire dans le monde entier. Des écrivains majeurs, comme Leonardo Sciascia ont consacré des pages passionnées à ce vieux loup de mer, et Vincenzo Consolo lui a même dédié tout un roman : Le Sourire du Marin (1976). Il donne de ce tableau la meilleure description possible :

 

«Un sourire ironique, poignant et amer, le sourire d’un homme qui en sait long et qui a bien vécu »

 

On n’aurait pas dit mieux. Un sourire qui révèle l’âme des siciliens, impénétrables et fascinante. Un sourire qui vaut donc le détour pour les voyageurs!

 

 

 

Cefalu en famille

 

 

Pour plusieurs raisons, Cefalù est l’endroit idéal pour des vacances en famille.

 

Cefalu-famiglie-families-familien

 

Au-delà de tout ce qui précède cette page, il faut souligner que Cefalu est une ville à taille humaine. D’un côté vous pouvez profiter des avantages d’une petite ville (tout est accessible à pieds, c’est un lieu très sûr et les locaux sont adorables), de l’autre vous pourrez profiter des aspects positifs d’une grande ville (l’atmosphère internationale, les évènements et la richesse de l’offre culturelle).

 

Nager et s’amuser

 

Pour ce qui est de la famille, la plage est bien aménagée pour les tout-petits. Sur la promenade vous pourrez notamment faire de longues promenades, de la bicyclette ou du cerf-volant. En outre, et c’est important pendant les mois les plus chauds, vous trouverez toujours un endroit où vous rafraîchir, assis dans un bar, à en intérieur ou en extérieur, ou pour déguster une bonne glace!

Une autre activité rencontre beaucoup de succès : le parc de jeux aquatiques “Acquaverde”. Il est à seulement 10 minutes de Cefalu en voiture et c’est l’endroit idéal pour s’amuser en famille. Vous pouvez également réserver un soin et vous relaxer en vue d’une soirée “mouvementée”.

 

Le bon air de Sicile

 

L’air de la montagne fait beaucoup de bien aux enfants. Nous vous conseillons de les emmener faire un tour au Parc d’aventure des Madonies – ils pourront grimper dans les arbres, faire du mountain bike, une promenade à cheval, jouer avec des boussoles et des cartes, etc…Vous pouvez aussi y aller pour vous, nous ne le dirons à personne!

 

Se détendre dans la verdure de Cefalu

 

Dans une section dédiée aux vacances en famille, comment ne pas aborder la question du logement? Certes, Cefalu regorge d’hôtels. Mais vous risquez de vous retrouver coincé dans une horde de touristes…Si vous voulez être le plus indépendant possible, vous devriez séjourner à la Villa Caterina!

 

Villa-Caterina-Cefalu-casa-vacanze-famiglie

 

Dans cette magnifique demeure, les appartements sont très spacieux et ils sont équipés de cuisines aménagées, de l’air conditionné, du Wi-Fi et de tout ce qui rendra vos vacances plus confortables. Le point fort de la Villa est sans doute son jardin. Vos enfants pourront jouer au milieu de la verdure, sauter dans une petite piscine, jouer avec les tortues, observer les poissons rouges et jouer avec Iva, notre chien! Pensez-y.

 

 

 

Cefalu en hiver

 

 

La beauté des ports de pêche reste intacte quelle que soit la saison. Cefalu n’échappe à la règle et conserve tout son charme pendant l’hiver. Essayez de faire une promenade au bord de la plage si vous n’y croyez pas : marcher sur la plage déserte et tranquille, avec comme seul bruit de fond la musique des vagues…c’est une sensation unique.

 

Ceux qui aiment le calme doivent saisir cette occasion. Cela vaut aussi pour ceux qui veulent passer les fêtes de fin d’année hors des sentiers battus. À Cefalu en hiver, il y en a pour tous les goûts.

 

 

En randonnée dans la montagne

 

Si vous aimez le trekking, vous pouvez aller visiter la réserve naturelle du Parc des Madonies et grimper à bicyclette jusqu’au sanctuaire de Gibilmanna puis vous hisser, si vos jambes vous le permettent encore, jusqu’aux petites routes qui traversent les bois de la réserve. Sinon, nous pouvons vous conseiller d’aller dans le bois de Guarneri, qui se trouve au-dessus de Sant’Ambrogio. De là, la nature est un spectacle merveilleux pour le voyageur. Vous n’avez qu’à choisir…

Cefalu-Madonie-Piano-Battaglia

 

 

Quand la neige rencontre la mer

 

Archeodromo-Madonie-Cefalu-Bambini

Nous l’avons déjà dit : en hiver, les montagnes des alentours de Cefalu se couvrent de neige. Si vous aimez les hauteurs et que vous pratiquez le ski ou le snowboard, vous devez absolument passer une journée à Piano Battaglia. Ça peut paraître absurde, mais la géographie et le climat permettent souvent de faire à la fois bronzette le matin et ski l’après-midi. Les plus audacieux reviennent avec un sourire indébile sur le visage. Avec un peu de courage, vous aussi!

Pendant vos vacances en Sicile, si vous décidez de louer une voiture pour voyager avec vos endants, nous vous conseilons de programmer une visite un peu spéciale dans l’Archéodrome des Madonies. Cet endroit fantastique vous permettra de vous amuser en vous initiant à l’archéologie expérimentale : vous vous retrouverez à l’âge de pierre et à l’âge du feu, vous étudierez le travail de la pierre, de l’os et du bois, vous comprendrez aussi comment sont nés l’art du textile et les premières formes d’agriculture.

 

 

 

Les événements de l’hiver

 

 

Celui qui pense que la Sicile ne vit que l’été se trompe. Les activités ne manquent pas pendant l’hiver. Comme l’été, des nombreux évènements culinaires ont lieu, ainsi que des festivals de musique, de cinéma ou de danse.

 

 

Au bal masqué

 

Pour vous donner un exemple, pendant la période du Carnaval, vous pourrez participer à une fête organisée chaque année à Termini Imerese ou au Carnaval des Madonies à Castellana Sicula. Cette fête est organisée par les communes avoisinantes et avec la collaboration de nombreux étudiants, commerçants et asociations locales.



 

Les surprises de Pâques

 

Cefalu

Dans chaque commune du Parc des Madonies,  au moment de Pâques, vous pouvez assister aux processions et aux cérémonies rituelles qu’on célèbre depuis des siècles. Si vous vous intéressez à la tradition populaire et souhaitez connaître la Sicile la plus authentique, ne ratez pas cette occasion.

 

Un autre évènement vaut le détour : l’Earth Day a lieu la troisième semaine d’avril. Cet évènement a pour objectif de sensibiliser les gens aux questions environnementales tout en faisant la promotion du terroir sicilien. C’est ouvert à tous, de 7 à 77 ans.

 

Dans la commune de Gangi, par exemple, le dimanche de Pâques a une saveur particulièrement folklorique. Les croyants participent tous à un festival de décorations réalisées avec les moyens du bord, dont du pain et des légumes locaux. C’est une manière pacifique de résoudre les conflits qui peuvent opposer les membres des différentes processions.

 

 

 

Street Food et agriculture biologique

 

Cerda

Toujours en avril, se tient à Cerda un festival dédié au légume le plus populaire des environs : l’artichaut. Nous ne parlons pas seulement de la gastronomie : les habitants de Cerda lui vouent un culte plus large que ça. Au point d’avoir construit une immense statue en forme d’artichaut sur la place du village!

Au mois d’octobre, les siciliens s’occupent de la récolte des olives. Nous conseillons cette activité à tous les amateurs de nature et vie champêtre. Pour participer, rechercher l’un des nombreux agritourismes de la région. Ils organisent souvent des weekends de découverte où vous pouvez participer à toutes les phases de la production de l’huile d’olive biologique, depuis la récolte jusqu’à la mise en bouteille.

 

En somme, à vous de choisir à quel moment vous voulez faire votre voyage en Sicile. Sachez que vous ne vous retrouverez jamais à court d’activités.

 

 

 

 

 

Les Beatles et Led Zeppelin à Cefalu ?

 

Peut-être bien…Si tout le monde ne le sait pas, il semblerait que chacun de ses groupes légendaires soit entré en contact avec Cefalù, ville à l’âme sombre et mystérieuse. Un lien dont le nom et le prénom vous sera peut-être familier, mais qui mérite d’être approfondi si vous voulez vous rendre à Cefalu.

 

crowley-a-cefalu

 

Nous parlons du britannique Aleister Crowley : sorcier, marabout, spécialiste d’ésotérie mais également poète et alpiniste de renommée mondiale. Il a fondé à Cefalou, en 1920, la légendaire Abbaye de Théléma, dans une maison qui se situe non loin de notre chère Villa Caterina.

Crowley a donné vie à une expérience sociale où quelques initiés lui vouaient un culte qui donna vite matière à scandale. Costumes extravagants, pratiques sexuelles déviantes, sacrifices rituels : sa présence ne fût jamais accepté par les habitants de la ville. Que ce soit l’Eglise ou le régime fasciste, tous ont contribué à la détestation dont il était l’objet. Il fût finalement expulsé, sur ordre de Mussolini, en 1922.

Cette figure encombrante a néanmoins suscité un grand intérêt dans le monde entier, et attire aujourd’hui encore des centaines de curieux et de passionnés de sciences occultes parmi lesquels comptent notamment des musiciens légendaires comme Led Zeppelin ou les Beatles. Ces derniers ont même incrusté un portrait du sorcier sur la couverture de leur célèbre disque Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band! Ce n’est pas rien!

 

 

Le temple du soleil

 

La nature magique de Cefalu ne se limite pas à Crowley mais prend racine dans les origines de la ville.

Le temple de Diane en est un exemple : construit sur la Rocca au IXe siècle avant J.C., il est dédié au soleil.

De récentes recherches archéologiques et astronomiques ont révélé que la porte d’entrée du temple est orientée très exactement à l’Ouest, dans la direction vers laquelle le soleil se couche pendant les équinoxes de printemps et d’automne. Aujourd’hui encore, la précision de la construction surprend tous les experts. Rendez-vous sur le site avec une boussole et vérifiez par vous-même…

 

 

Pour éviter les intempéries

 

Magie, mystère, ésotérisme sont des mots qu’on associe toujours aux traditions populaires siciliennes. Mais Cefalu conserve aujourd’hui encore toute sa magie et la renouvèle chaque jour, en ajoutant ses propres croyances à une culture religieuse très riche.

Par exemple, les pêcheurs utilisent des couteaux pour couper dans des colonnes d’air et des orages en faisant des croix dans l’air. En même temps, ils récitent des prières et invoquent les saints et le Christ. Levez-vous de bon matin et rendez-vous au vieux port. Avec un peu de chance, vous verrez un pêcheur se livrer à cet étrange rituel et vous pourrez même le photographier. Vous verrez la tête de vos amis quand vous leur raconterez!